Retour Menu        

Europe --- Espagne  ---  Sable, piste et désert  ---  Carnet de voyage --- GPS, Road-book, Navigation  --- Pyrénées --- France 4x4 

 

            Retour Menu    

 

 

           2 banquettes + au centre le caisson contenant le réservoir de 85l (enrobé dans une mousse expansive d'isolation)

                                                                                        Mise en place du frigo et de la table: 2 réglettes d'alu fixées sur les pieds coulissent dans 2 rails

Si c'était à refaire .......

On apprend beaucoup en définissant les dimensions de sa cellule et en l'aménageant. Au fruit de ma petite expérience (toujours en cours) voici quelques réflexions personnelles.

Dimensions extérieures et forme : je ne changerais ni la hauteur ni la longueur  sur benne. J'allongerai  un peu la capucine pour intégrer un coffre devant le couchage. et modifierai la forme pour augmenter la taille du toit ouvrant. Cependant je conserverai cette forme aérodynamique : je ne suis passé que de 9.4 l/100 km à 9.7 l/100km. (en vitesse stabilisée à 90 km/h : 8.2l/100km)

Bon choix de la porte AR déportée vers la gauche plutôt qu'au centre. Cela dégage un bon espace pour la cuisine

La formule de construction de Modulidea est bonne, robuste, isotherme mais lourde : 300 kg à vide c'est 100kg de trop. il faudrait que le toit puisse supporter les 2 roues de secours (toit ouvrant en fibre de carbone moulé par ex. - j'y pense fortement)

La formule du lit en longueur avec accès par une petite échelle est bonne.

Electricité : l' éclairage à led par des "hublots" sur le coté n'est pas très judicieux quoique excellent puisqu'on peux lire sans problème. J'ai cru faire une bonne affaire mais j'aurai du lui préférer des réglettes de led.

Eau : la capacité de 85l est un bon compromis. mais pour simplifier le retour du véhicule en mode pick-up j'ai intégré le réservoir dans la cellule, avec pas mal d'inconvénients (indémontable, inaccessible sauf la trappe de visite). A la réflexion j'aurai du intégrer 2 bidons de 45 l + la pompe dans les ailes du véhicule, avec un raccord rapide. et la place du réservoir aurait sans pb été utilisée pour le rangement.

 

En conclusion : l'aptitude au raid "tous chemins"* est excellente avec le confort du bivouac en plus. Je ne changerai pas ma formule sinon pour passer au camping car ....quand je serai très très vieux ! (et encore ce n'est pas certain)   

Le choix  plateau ( ≈ +3000 €) plutôt que benne aurait permis un aménagement plus rationnel. Pas de regrets, j'ai préféré investir dans la préparation du véhicule.

 

 à suivre .......

    Fabrication perso avec un morceau de cornière alu et une tranche de chambre à air(depuis un petit sandow a remplacé la ch. à air)

Système de fixation de la bouteille Camping-gaz(Fabrication perso)

Europe --- Espagne  ---  Sable, piste et désert  ---  Carnet de voyage --- GPS, Road-book, Navigation  --- Pyrénées --- France 4x4 

 

            Retour Menu    

 

dernière mise à jour :12-nov.-2016    

 

 

 

Benne enlevée : le réservoir principal
le réservoir auxiliaire (55l) occupe la place de la roue de secours

 

 

Projet " ISUZU "
çà a l'air de le faire (To+90)
Les dimensions sont bonnes
Sans les pieds !

rencontre avec la grande sœur .........

on y va, parce qu'on est pas d'ici !
dernière photo avant de prendre la route pour la première fois
Arrimage de la cellule
Mariage en vue
Visite (de conformité ?) à To+85
La cellule a été livrée

Photos de famille

Isuzu + Cellule

La cellule

Préparation du Véhicule

La définition

Les choix techniques

La hauteur finale est définie 2.55, avec une marge permettant l'installation à terme d'un panneau solaire. Le déport AR est de 12 cm et la largeur HT 173cm

Points de fixation de la cellule.

Cout de la préparation : inutile de parler des choses qui fâchent mais mon préparateur m'aime bien ....

Préparation classique pour le raid :

Suspension :  amortisseurs à gaz Fournales, hauteur réglable ( AV+4, AR+5) - une sous-lame maitresse + boudins pneumatiques

Protection partie inférieure : assez complexe car il y a sous le châssis un filtre à Gazole et un radiateur réchauffeur-réfrigérant de Gazole. Permet l'accès sans démontage à tout les points de contrôle et de vidange.

Snorkel : peint à la couleur du Véhicule (ce qui n'est pas évident compte tenu de la texture du plastique).

Second filtre à Gazole.

Réservoir de Carburant supplémentaire +55l. Prend la place de la roue de secours. De fait une roue de secours sera fixée sur la cellule, la seconde aura une place à l'intérieur.

Batterie supplémentaire pour accessoires. Couplée à la batterie principale du véhicule (le D-Max n'a qu'une batterie). Cette batterie a été installée dans le compartiment moteur et libère de la place dans la cellule.

Pneumatiques. Le train de pneu d'origine a couvert 65000km: Aujourd'hui sont montés des  CooperAT, un compromis entre routier et TT qui ont donné toutes satisfactions sur les pistes des Balkans et surtout d'Albanie comme sur autoroute

Options de base :

Pas de douche ni de sanitaire. On est en pleine nature ou dans un camping.

Pas de chauffage, ni d'eau chaude : on est en condition de raid

Couchage en long. Le lit (190x135, sommier à lattes) en position bivouac est relevé contre le toit ouvrant.

léger débordement en longueur

Une roue de secours dans la cellule + une dans le véhicule + pneu de rechange sur le panneau AR

report de la signalisation sur la cellule

Après un tour d'horizon des constructeurs de cellule, nous avons retenu MODULIDEA en Italie. C'est le seul qui a répondu par une proposition chiffrée et s'est engagé à fabriquer une cellule répondant à notre cahier des charges. Par ailleurs nous avons vu ses réalisations dont une a une dizaine d'années de service, sans dégradation.

L'aménagement intérieur : Réalisé par mes soins.

équipement de base : combiné 2 feux+ évier, frigo, caisson "réserves alimentaires", caisson "penderie", table + 2 banquettes face à face.

éclairage en 12v à LED + panneau solaire pour bivouac statique longue durée. (120w)

la réserve d'eau (80 l) devait trouver sa place entre la cellule et les parois de la benne, mais impossible de trouver le ou les bidons adéquats.

C'est finalement un réservoir plat de 85 l qui sera installé à l'avant de la cellule

Pompe à dépression pour l'eau sur l'évier.

Récupération des eaux usées par bidon séparé.

To+60 : Cellule en cours d'assemblage                (Photos Modulidea)

Voici quelques photos prises pendant l'aménagement intérieur. J'utilise du contreplaqué peuplier fourni par Modulidea. Les assemblages sont faits par cornières d'aluminium, vissées-collées.

 

la cuisine de madame est "livrée"  !!!

 

Aménagement cellule

Intérieur de la capucine, la partie fixe du toit est découpée et assemblée.

Détail de la construction de la capucine

To+80 : Cellule en construction   (Photos Modulidea)

SUSPENSIONS :

Amortisseurs Fournales

une lame supplémentaire

Suspension pneumatique en complément (kit Euro4x4parts)

Coût : Quand on aime on compte pas !

Cellule seule : classe 10 k€

Equipements additionnels : ≈ 3 k€

La cellule a été livrée à To+90 (octobre 2012)

Masse de la cellule nue : 300kg

Comportement aérodynamique très sain (aucun Pb de dépassement sur autoroute)

Il n'y a pas de cellule idéale. Si l'on cherche le confort d'un camping car, l'aptitude à la randonnée TT sera réduite.

Notre choix est de privilégier l'aptitude Rando Tout Terrain.

La cellule : Ne doit pas impacter les capacités tout terrain du véhicule.

le gabarit ne doit pas excéder la largeur du véhicule. De même le déport AR ne doit pas être excessif

La hauteur maximum est un compromis entre habitabilité, aérodynamisme ...... et hauteur de la porte du garage.

Le porteur : Isuzu D-MAX moteur 3l

Un véhicule éprouvé, un excellent moteur, une charge utile de 1 Tonne, une vaste benne (compromis entre places en cabine et longueur de benne), une boite à vitesse bien adaptée à la pratique du TT, une consommation raisonnable en croisière.....

Mais le choix a aussi été dicté par le prix et la reprise du Landcruiser

Les pistes d'Afrique ne sont plus fréquentables pendant quelques temps. Je veux dire LES VRAIES PISTES, celles où l'on change complètement de planète. Certes il y a encore le Maroc, peut être l'ouest de la Mauritanie, le Sénégal mais les confins de l'Algérie, du Niger et d'autres contrées sahariennes sont devenues des pièges infernaux. Partant de ce constat, nous allons partir à la découverte d'autres contrées certes moins aventureuses mais tout aussi belles. Les conditions du Bivouac -une de nos raisons de vivre- évoluent, il nous faut nous adapter !

Exit la tente de toit, nous passons à la cellule sur un Pick-up.