Albanie (Balkans p.3)               Retour Menu              Santorin (Balkans p.5)

Europe --- Espagne  ---  Sable, piste et désert  ---  Carnet de voyage --- GPS, Road-book, Navigation  --- Pyrénées --- France 4x4 

Les cubes de béton aux toits plats sont devenus la règle dans cette architecture méditerranéenne mais c'est la mer qui fait le décor.
     Chora, en montant vers le Kastro
De Paros le ferry nous dépose après un court voyage à Naxos où selon la légende, Thésée y abandonna Ariane, qui fut recueillie par Dionysos, Bacchus y trouva également l'hospitalité. De fait l'ile possède de beaux vignobles mais également un secteur agricole diversifié où trône la réputée pomme de terre de Naxos.  Si l'on retrouve les mêmes composantes qu'à Paros, l'alchimie en est toute différente. Simplement le fait que le tourisme bien qu'important ne constitue pas l'activité principale, l'éloignement -relatif- par rapport à Paros, l'histoire  donne une tonalité et une personnalité particulière à cette ile.
   On remarque en arrivant cette porte, vestige d'un temple qui ne fut jamais achevé,
Le port de Naxos (= Chora ) dominé par son "Kastro"

 

Dans les ruelles de Chora
Pxxxx-zz
Parokia : église d’Ekatontapiliani (la Vierge Marie de la 100eme porte) 
         Naxos : une ile aux multiples visages
Plage de sable fin de Plaka, le soleil, la mer, les parasols..... la douceur de la fin de l'été .
Plage perdue de Panermos
Pisolivadi loin de l'agitation de Paros propose un petit port, une plage , une marina et tout le charme d'un petit village méditerranéen.
      Naoussa avec son quartier portuaire et son centre ville touristique mais intimiste est conforme à l'image de carte postale que l'on se fait des iles grecques
                                                                                 Si le pin d'Alep et les anciens moulins font le décor, ce sont ces petits ports qui en font tout le charme
C'est toujours par le bateau et port que se fait le premier contact avec l'ile

Pour la Grèce, notre dernière destination balkanique à laquelle nous ne consacrons qu'une petite quinzaine, nous partons à la découverte de ces morceaux de continents éparpillés dans la mer. Notre choix se porte sur des iles assez grandes pour que le déplacement avec la cellule ait un sens, et dans le petit laps de temps envisagé pas plus de deux ou trois iles assez différentes.

Paros nous accueillera en premier et nous poursuivrons sur Naxos, sa voisine. Deux iles qui bien que très proches sont très différentes. Ce que nous avons aimé c'est ce climat, cette ambiance si particulière à l'insularité. Paros vit au rythme du tourisme alors que l'économie de Naxos est plus diversifiée. Paros propose quelques petits trésors comme le village de Naoussa ou la baie de Monastiri qui lui fait face, mais aussi le village enchanteur de Piso Livades. Naxos lui oppose le village sauvage d'Appollo ou sa plage perdue de Panermos. Deux ambiances différentes, deux atmosphères complémentaires qui donnent à ces iles leur saveur de paradis.

.

Carte, Wpts, Traces

 

        CRECE  (Balkans 2015)

    Des Dolomites aux Cyclades (4/7)

PAROS & NAXOS

Espagne  ---  Sable, piste et désert  ---  Carnet de voyage --- GPS, Road-book, Navigation  --- Pyrénées --- France 4x4 

Albanie (Balkans p.3)                                       Retour Menu                                                    Santorin (Balkans p.5)

 

 

dernière mise à jour :11-mars-2017                                                                                                                                                                                                                                                      Photos G &JB